Les actions de la FAK

  • PDF

Mekhfi trace un programme ambitieux

Le nouveau président de la Fédération algérienne de karaté-do (FAK), Aboubaker Mekhfi, a tracé un programme pour son mandat olympique (2009-2012). Il l’a résumé dans quatre parties dont chacune comprend plusieurs points.

Dans la partie politique, administrative et relations publiques, M. Mekhfi a commencé par la répartition des tâches et la réorganisation des fonctions du bureau fédéral. Il prévoit, entre autres,  un programme de lutte contre la violence dans le milieu sportif en collaboration avec le MJS, développer la communication et créer un site internet, etc.

Développement et formation

Dans la deuxième partie du développement et de la formation, d’autres aspects ont été présentés : Système de compétition conforme aux normes mondiales du karaté, encourager la pratique féminine, développer ce sport en milieu scolaire et universitaire, formation du plus grand nombre d’arbitres internationaux, organisation de stages techniques de haut niveau au profit des clubs régionaux et de wilaya.

 

Equipes nationales 

Il est prévu de mettre un dojo national à la disposition de l’élite et de tous les techniciens des différentes ligues, de suivre un programme de préparation de l’EN pour le championnat du Monde 2010 en Serbie et en France en 2012. Les JO 2012, qui auront lieu à Londres, sont un objectif tout comme ceux de 2016 au Japon.

 

Le sponsoring

Mekhfi envisage aussi de créer une cellule de financement qui sera chargée de la recherche et la signature des conventions subventionnelles avec les différentes grandes sociétés sans se contenter des subventions octroyées par l’Etat. Il nous dira à ce sujet «Le nouveau sponsor officiel de la FAK nous subventionne à partir de ce mandat olympique et durant les quatre années. On a reçu des promesses de l’entreprise pétrolière MI SWACO basée en Algérie».

Salima Fodil