KARATE DO : Une louable initiative des responsables de la LOK

  • PDF

KARATE DO

La ligue honore ses champions et des doyens à Oran

Une louable initiative des responsables de la LOK

La ligue oranaise de karaté do (LOK), présidée par Kaddour Taieb, un ancien de la discipline et champion du monde, a organisé, samedi dernier,  une réception à l’intention des champions qui se sont illustrés durant la saison 2016 et de nombreux doyens, anciens entraineurs et anciens arbitres.

 

Par Sadek Belkheïr

 

L’événement s’est déroulé à la maison de jeunes de Hai El Barki, à Oran, en présence de nombreux invités, dont des représentants de l’APC, de la société civile,  de présidents de ligues  et une bonne assistance composée essentiellement de parents de jeunes athlètes lauréats. Parmi les doyens, on notera la présence  de Bencherif Taibi un des pionniers de la discipline, aujourd’hui malade, mais, qui  a tenu à honorer de sa présence la cérémonie. On n’omettra pas aussi de citer les Bouchiba, Mecherfi, Bensaâda, Guedoura, Ghazli, Mouderess, Benzemour et bien d’autres dont des anciens champions à l’image de Djillali Aissi, Djamel Aissa, Tikour, et Reda Benkaddour.

Il est utile de signaler que depuis le renouvellement de la LOK, le 1er janvier dernier, beaucoup de choses ont changé. L’actuel président, Kaddour Taieb, a eu l’insigne honneur d’unir toute la famille du karaté do et de s’entouré d’anciens maitres, à l’image de Benmouffok Mimoun et de bien d’autres. Le président de la LOK a multiplié les stages pour arbitres et entraineurs et a  créé 16 pôles communaux.

59 arbitres ont été formés, 35 entraineurs (avec diplômes de 1er degré) et 95 athlètes, toutes catégories confondues, forment les sélections de wilaya. La LOK s’est enrichi de 8 nouveaux clubs pour arriver au total de 30, affiliés à la LOK. Plusieurs clubs ont été honorés, essentiellement ceux qui ont moissonné  de nombreuses médailles, dont le club Itihad (12 or), Arts Martiaux de Bethioua (9 or) et le Plateau Blanc Oran (8 or).Tous les doyens du karaté do ont été également honorés, tout comme d’anciens arbitres, entraineurs et  journalistes, qui  n’ont pas été oubliés. Le tout dans une bonne ambiance.

 

 

Impressions… Impressions… Impressions…

 

Kaddour Taieb, président de la LOK, organisateur :

« Tout ce qu’on fait, c’est pour les jeunes, afin qu’ils sachent qu’avant eux, des athlètes se sont distingués par le passé et laissé leurs empreintes en lettres d’or. Nos jeunes champions doivent prendre exemple sur leurs ainés et surtout des doyens qui se sont sacrifiés parfois dans des moments difficiles. C’est tout simplement un message aux jeunes à travers cette réception, pour tisser les relations avec les athlètes du passé. C’était un devoir pour nous de rassembler tous les anciens de toutes générations, telle une seule famille. En tant qu’enfant de la discipline et ancien champion, je ne peux faillir à ma mission. »

 

Réda Benkaddour, ancien champion du monde :

 

« Le organisateurs de la LOK et leur président, Kaddour Taieb, sont à féliciter pour cette louable initiative qui a pu réunir  la famille du karaté, toutes générations confondues. C’est tour simplement à l’honneur de la discipline et de tous ceux qui ont tant donné pour ce sport. C’était un honneur de retrouver Benmouffok Mimoun qui m’a tant appris. 90 %  des internationaux algériens étaient issus d’Oran, une ville qui a enfanté 3 champions du monde et des champions continentaux. Certains, qui se sont perdu de vue depuis belle lurette,  avaient les larmes aux yeux en se retrouvant. Ce genre d’initiative, outre le fait d’honorer les athlètes, doit raffermir davantage le amitiés. Je suis convaincu que la ligue d’Oran sera désormais le point de départ de la réhabilitation du karaté do au niveau de l’Ouest. »

 

Benmouffok Mimoun, doyen de la discipline, membre de la LOK :

 

« La philosophie du karaté, c’est l’honnêteté et la bonne éducation. Si on perd ces valeurs, tout partira. Aujourd’hui, ces valeurs sont là, au niveau de notre ligue et chez nos karatekas. Cela n’augure que du bon pour l’avenir et pour la discipline qui peut retrouver ses lettres de noblesse. Je félicite tous les athlètes et tous les clubs affiliés à la ligue et  qui se sont illustrés au cours de la saison. Merci à tous les anciens et doyens d’avoir répondu à notre invitation. »

Sadek B.