KARATE DO : AG Elective extraordinaire de la Ligue d’Alger

  • PDF

AG Elective extraordinaire de la Ligue d’Alger

Rachid Mahfouf nouveau président

Le nouveau président de la Ligue d’Alger de karaté do (LAK) est connu.  Deux candidats étaient en lice : Rachid Mahfouf et Rabah Benameur. C’est le premier cité qui a été élu lors de l’AG extraordinaire tenue au siège de la LAK samedi dernier.

 

Dans une ambiance pleine de convivialité et de sérénité, le siège de la Ligue d’Alger de karaté do (LAK) a vu samedi dernier 03 août, la tenue d’une assemblée générale extraordinaire, avec pour ordre du jour l’élection d’un nouveau président pour cette instance, en remplacement de Khider Aït Ibrahim, qui avait démissionné de son poste lors de l’assemblée générale ordinaire du mois de juin dernier, suite à sa nomination à la tête de la Fédération algérienne de karaté do (FAK).

La séance s’est déroulée sous la conduite du président par intérim Idir Zaïdi. C’est ainsi que les portes du siège de la Ligue ont été ouvertes dans la matinée, à 10h plus précisément, en présence des membres de la commission chargée des élections. Et en dépit de la chaleur et du jeûne, les membres de l’assemblée générale n’ont pas manqué d’être présents en nombre. Plus de 100 présidents d’associations sportives ont en effet tenu à faire le déplacement et à s’acquitter de leur devoir. La commission chargée des élections a enregistré deux candidatures au poste de président de la LAK, à savoir : Rachid Mahfouf et Rabah Benameur.

En présence de l’huissier de justice, l’ordre du jour a été entamé à 14h, après l’accomplissement de l’ensemble des formalités d’usage et d’émargement des membres de l’AG présents, et après avoir constaté que le quorum était largement atteint. Le président de séance, Idir Zaïdi, n’a pas manqué en premier lieu de saluer les membres de l’assemblée générale présents, ainsi que Khider Aït Ibrahim, président de la Fédération algérienne de karaté do (FAK), et Mohamed Tahar Mesbahi, président de la Confédération africaine de la discipline (CAK), qui ont tenu à rehausser la séance de leur présence, sans oublier les membres du bureau exécutif de la Ligue.

Comme de coutume, les deux candidats à la présidence de la LAK ont été invités à présenter chacun leur plan d’action, avant de passer au vote. Des moments forts, qui ont été ressentis comme tels. Le scrutin s’est déroulé dans d’excellentes conditions, marqué notamment par un sens élevé de la responsabilité et une totale transparence. Et après les opérations de dépouillement et de pointage des voix, les résultats finaux ont été proclamés, avec l’élection de Rachid Mahfouf à la présidence de la Ligue d’Alger de karaté do.

 

Impression …    Impressions …

Rachid Mahfouf (nouveau président de la LAK) :

«Nous devons nous montrer à la hauteur de nos ambitions

 

«Je suis très touché devant toute cette assistance qui m’a fait l’honneur de placer en moi sa confiance. Une confiance qui reste bien entendu partagée. Je remercie tout d’abord Rabah Benameur, candidat malheureux de cette élection. Le choix qui a été porté sur ma personne marque sans aucun doute l’estime dont je jouis auprès de notre grande famille. Mais c’est aussi une lourde responsabilité qui m’a été confiée. Maintenant, nous allons œuvrer main dans la main pour préserver la stabilité et le progrès qui ont caractérisé notre Ligue jusqu’ici. Pour cela, nous devons nous montrer à la hauteur de nos ambitions. Je remercie l’ensemble des membres de l’assemblée générale pour leur présence et la confiance dont ils m’ont investi, mais aussi le président de la Fédération algérienne de karaté do, Khider Aït Ibrahim, et le président de la Confédération africaine de karaté do, Mohamed Tahar Mesbahi, ainsi que les membres du bureau fédéral comme Nacer Ouarab et Slimane Mesdoui, pour avoir rehaussé cette séance de leur présence, ce qui marque l’intérêt qu’ils portent à l’égard de notre discipline en général et de la LAK en particulier».