Equitation - CSI* et Championnat Maghrébin à Alger : L’Algérie remporte le Maghrébin juniors par équipe

  • PDF

Organisé par la FEA, le concours international de saut d’obstacles (CSI*), jumelé avec le championnat Maghrébin, s’est terminé en beauté au centre équestre de la Garde Républicaine (Lido- Pins Maritimes).

 

Dans la catégorie des juniors, les cavaliers algériens Hamici Zakaria, Hassen Bentabet, Adel Boumehdiou et Mourad Boutera ont réussi, à l’instar de leurs aînés, à monter sur la plus haute marche du podium, inscrivant ainsi à leur palmarès le titre de Champions Maghrébins de leur catégorie d’âge. C’est durant deux journées consécutives que les protagonistes se sont affrontés comme de jeunes loups pour venir à bout des cavaliers tunisiens, qui sont parvenus, toutefois, à remporter deux épreuves. La cavalière Noor Berrachid (Tunisie), sur son cheval arabe barbe, qui avait enlevé la première épreuve, a acquis une notoriété telle qu’ils étaient devenus, elle et son coéquipier, Malek Bensalem, sur sa jument demi-sang Paloma, les prétendants au final des deux titres en jeu de cette manifestation équestre internationale. L’autre cavalier à avoir fait sensation lors de la huitième épreuve, c’est le Libyen Mohamed Ahmed Messaoud, sur Alrimel, en réalisant un double sans-faute, prenant ainsi la tête du classement individuel du CSI*, devant le jeune espoir Hassen Bentabet (Alg), sur son cheval Luka, qui a enregistré lui aussi un double sans-faute mais avec huit secondes de retard sur le vainqueur.

 

En haut du podium

De son côté, Malek Bensalem (Tunisie), avec une barre tombée, a écopé de quatre points de pénalités, ce qui l’a relégué à la troisième place, derrière H.Bentabet (Alg), sur sa monture fraîchement importée d’Europe. Le total des points récoltés par Hassen Bentabet, Hamici Zakaria, Adel Boumehdiou et Mourad Boutella a propulsé l’équipe algérienne junior sur la plus haute marche du podium, suivie de près par l’équipe tunisienne. Les cavaliers juniors libyens Mohamed Ahmed Messaoud, Mohamed Arhouma Adala et Mounir Saïd Kerche n’ont pas démérité non plus, puisque le premier cité, sur Al Rimel, est rentré en Libye avec dans les bagages le trophée du  Grand Prix International CSI*.

 

Les Tunisiens vainqueurs par équipe en cadets

Les cavaliers cadets tunisiens Noor Chérif Bouissa, Zineb Ben Sassi, Youssef Boudriga et Mohamed Réda Berrachid se sont imposés devant les Algériens et les Libyens. C’est une tranche d’âge qui a toujours attiré le public. Il faut dire en effet qu’à voir des cavaliers à peine plus hauts que trois pommes aux commandes de grands chevaux, cela laisse les néophytes plutôt admiratifs. Le jeune cavalier Tunisien, Nour Chérif Bouissa, à peine âgé de 10 ans, était au centre de toutes les discussions, à tel point que le juge international Claud Bret lui a offert un cadeau en souvenir de son passage à Alger.

 

Le bon choix des sélectionnés

Que dire de ce challenge Maghrébin, si ce n’est que durant les trois journées de compétition, les cavaliers algériens, tunisiens et libyens se sont affrontés dans un duel fraternel, sous les applaudissements d’un public composé en majorité de connaisseurs. Quant à la participation algérienne, on peut dire que Djamel Meziane, le sélectionneur des juniors, a fait le bon choix en faisant appels aux meilleurs cavaliers algériens de la catégorie.

Le sélectionneur algérien des cadets, Chafik Kanoun, avec une troisième place dans le Maghrébin par équipe et une deuxième en Individuel dans le CSI*, remportée par le plus jeune de nos cadets, Amine Mahi, n’a pas démérité. Pour avoir aligné une belle brochette de jeunes cavaliers cadets, Kanoun a fait lui aussi une bonne sélection, composée de Ahmed Boukhalfa, Dalia  Bougandoura, Amine Mahi et Hichem Bouakkaz, pour l’équipe A, et Anis Bougandoura, Yacine Limani, Fawzi Bouterdjiret et El Bahi Menidjel, pour la formation B.

 

Le mérite de la FEA

 

En organisant de main de maître le concours international de saut d’obstacles (CSI*), qui a été jumelé avec le championnat Maghrébin, les responsables de la Fédération équestre algérienne (FEA), ont fait montre de réelles capacités à prendre en charge, de manière aussi remarquable, une manifestation de cette envergure. Le centre équestre de la Garde Républicaine s’est révélé, aux yeux des participants étrangers, être « un site de compétition de haut niveau, digne de ce que l’on voit en Europe et ailleurs dans le monde » (dixit un dirigeant belge).

Résultats du Maghrébin

Par équipe juniors

1- Algérie

2- Tunisie

2- Libye

Par équipe cadets

1- Tunisie

2- Libye

3- Algérie