Equitation - Concours régional de saut d’obstacles : Un début moyen à Bordj El Bahri

  • PDF

Le concours régional d’équitation organisé samedi dernier par le Club équestre de Bordj El Bahri a vu la participation d’une soixantaine de cavaliers issus des clubs du centre.

Il s’agit des formations suivantes : Centre équestre de Bordj El Kiffan, Centre équestre et de loisirs de Zéralda, Centre équestre de Aïn Defla, Centre équestre  El Amel de Dergana et le club organisateur, Bordj El Bahri. Les épreuves ont débuté à 11 heures pour se terminer à 17 heures. La première épreuve, réservée aux enfants de moins de 14 ans (cadets), a comme d’habitude été la plus applaudie. Les parents,  présents à ce premier concours de la saison, n’ont pas échappé à la règle habituelle faite de stress et joie à la fois. Ils suivent du regard leur progéniture évoluant sur un parcours tracé spécialement pour ces jeunes bouts de choux, qui arrivent tant bien que mal à diriger leur monture vers les obstacles à sauter.

 

Les filles ne se laissent pas intimider

 

La petite Samira Aïmouche, du club de Zéralda, sur son cheval Mandela,  qui lui a été offert par son père pour avoir bien travaillé à l’école, ne l’a pas déçu. Une petite cadette dont on entendra certainement parler cette saison. Raffik Bougandoura et sa sœur, Dalya, tous deux sociétaires du club de Bordj El Bahri, n’ont pas démérité eux non plus, puisqu’ils ont réussi à terminer leur parcours sans aucune pénalité. Ibtissem Nebache, l’autre fille du club organisateur, était tout heureuse du résultat obtenu. Le jeune Fouzi Boutekdjiret de Zéralda, sur  Kandahar, habitué à ce genre d’épreuve, a terminé son parcours avec zéro faute. Il faut signaler que parmi les cinq premiers couples qui ont réalisé le parcours sans faire tomber une seule barre à terre, trois sont des filles. Ces dernières ne comptent pas se laisser intimider par les garçons et ont la ferme intention d’être des  adversaires  redoutables la prochaine saison. Les garçons n’ont qu’à bien se tenir. Ce qui promet de l’ambiance dans les prochains concours qui verront en compétition aussi bien les garçons que les filles. Même dans cette catégorie d’âge des cadets, il y a une question de prestige et de suprématie à régler en toute circonstance ! C’est ce qui rend les concours équestres passionnants à suivre.

 

La trajectoire des plus aguerris

 

Dans la deuxième épreuve, réservée cette fois aux juniors et seniors, c’est le vétéran Saïd Mhenni du club de Bordj El Kiffan, sur le vieux cheval Space Man, qui a réalisé la meilleure prestation, s’adjugeant ainsi la première place. Le cavalier de Zéralda Mouloud Moussa, montant Zephir, a été battu d’une petite seconde par le vieux brisquard, qui a opté pour une trajectoire que seuls les plus aguerris peuvent emprunter. Leur expérience des sports équestres, acquise après des années de compétition, s’avère très souvent gagnante.  Abderrahmane Haffiz, après une éclipse d’une année, semble n’avoir pas perdu de son talent. En réalisant un sans-faute avec son nouveau cheval Brice, ce cavalier de Bordj El Kiffan a clôturé son parcours avec aucune pénalité. Quant à l’épreuve des seniors, dite Open, c’est Newfel Bougandoura qui a remporté le victoire, sa première à domicile.

 

Un parcours parfait

 

En réalisant un parcours parfait (0 faute), avec un chrono de 33’’44,  N.Bougandoura, sur son cheval Joyau (BEB), n’a laissé aucune chance à ses adversaires, lesquels, en voulant aller vite, ont fait tomber une ou deux barres. Abderrahmane Haffiz, cette fois-ci sur Laudanun, a fait tomber une barre, à peine effleurée. Samir Naït et Nabil Tigrine, avec 12 et 16 points, étaient loin derrière le vainqueur. Cette compétition était l’occasion pour les cavaliers de tester leurs chevaux.

L’œil de la FEA

 

Les spectateurs, uniquement des habitués, ont assisté à cette rencontre régionale dans le calme et la sérénité. Le président de la Fédération équestre algérienne (FEA), Hassen Bouabid, a suivi lui aussi avec intérêt toutes les épreuves du concours. La présence à ce concours régional de la saison, du premier  responsable des sports équestres, laisse deviner la ferme intention qu’il a de suivre de près la discipline et tout ce qui gravite autour.

B. W. H.

 

Résultats

 

1re épreuve (enfants)

1re- Samira Aïmouche, sur Mandela (Zéralda)     00 fte

2e - Dalya Bougandoura, sur Assil (BE Bahri)     00 fte

3e - Rafik Bougandoura, sur Jumper (BE Bahri)  00 fte

4e - Ibtissam Nebache, sur Jamil (BE Bahri)        00 fte

5e - Fouzi Boutekdjilet, sur Kandahar (Zéralda)   00 fte

 

2e épreuve (juniors et seniors - deux phases)

1er- Saïd Mehenni, sur Space Man (CHBE Kiffan)  00 fte  18'' 32

2e - Moussa Moulou, sur Zephir (Zéralda)                00 fte  19" 53

3e - Abderrahmane Hafiz, sur Brice (CHBE Kiffan) 00 fte  21"

 

3e épreuve (seniors)

1er- Naoufel Bougandoura, sur Joyau (BE Bahri)             00 fte  33" 44

2e - Abderrahmane Hafiz, sur Laudanun (CHBE Kiffan) 04 ftes 36"72

3e - Samir Naït, sur Libellule (Zéralda)                            12 ftes  46"

4e - Nabil Tigrine, sur Mandarin (Zéralda)                       16 ftes  45" 53