Concours national « Challenge Mondial FEI »

  • PDF

Doublé  de Sid Ali Allali à Bordj El Bahri

 

Au Centre équestre de Bordj El Bahri, sur un parcours sinueux ne comportant pas trop de lignes droites, où la maniabilité du cheval joue un rôle important, surtout quand la pluie s’en mêle, le cavalier espoir du CHP, Sid Ali Allali, a fait sensation. Il a remporté l’épreuve et le challenge « Mondial FEI » avec brio en signant un retentissant doublé sur Illustre, un cheval qui a fortement évolué depuis son retour des Jeux méditerranéens de Pescara 2009 (Italie).

La victoire finale s’est jouée pour quelques centièmes de secondes. C’est a l’issue d’une compétition très disputée, comportant quatre manches,  que Allali s’est  adjugé le Challenge « Mondial FEI » samedi dernier En totalisant quatre points dans  les deux manches avec un meilleur chrono, il a devancé Brahim Aït Lounis sur Libellule (Zéralda) et Abdelkader Benharat sur Javeline (Mostaganem). C’est le même podium que celui du Grand Prix «  La Nouvelle République », le 1er novembre, qui s’est reformé dans le même centre équestre de Bordj El Bahri. Mais pas avec la même organisation : chronomètre pour le décor, cubes en bois  en guise de  podium, etc. Pourtant, un  challenge « Mondial FEI » est une compétition  jugée par un arbitre  de la Fédération Equestre Internationale. Elle se déroule dans plusieurs pays sur un parcours identique. Les responsables de la Fédération équestre algérienne (FEA) devraient faire en sorte que de tels manquements en matière d’organisation ne se reproduisent pas dans les prochains concours !

B.W.H 

Le DTN quitte la Fédération

Le Directeur technique national (DTN), Kamel Ikhanazene, a quitté la Fédération équestre algérienne, pour un autre poste, qu’il avait sollicité à la Garde Républicaine avant sa nomination à la tête de la direction technique de la FEA. Lors du concours national (Challenge mondial FEI) qui s’est déroulé le week end dernier au centre équestre de  Bordj El Bahri, on a entendu parler d’un remplaçant qui serait un diplômé de l’ISTS. Attendons la confirmation de cette information. Pour l’instant, il faut espérer que le futur DTN aura toutes les qualités indispensables pour occuper une telle fonction.

 

B.W.H