Grand Prix « La Nouvelle République »

  • PDF

Le triomphe de Sid Ali Allali

Une semaine après son retour de Libye, où il a participé au concours international de saut d’obstacles de Tripoli, le cavalier du CHP, Sid Ali Allali, a signé sa toute première victoire en Grand Prix à Bordj El Bahri , s’appropriant, du coup, la voiture « Marutti » offerte en guise de récompense au vainqueur de l’épreuve.

Le Grand Prix « La  Nouvelle République » a clôturé trois jours de festivités hippiques au Centre équestre de Bordj El Bahri. Sid Ali Allali, un jeune cavalier, membre de l’élite nationale, a pleinement justifié l’intérêt dont il est l’objet de la part des observateurs de cette discipline. Avec son cheval  Illustre, il a su répondre positivement à l’attente du nombreux public qui s’est déplacé trois jours durant pour suivre les évolutions des cavaliers engagés. 

La deuxième et la troisième place sont revenues à l’un des représentants de Zéralda, Brahim Aït Lounis, sur Général de Pâques d’abord et ensuite sur Libellule. Abdelkader Benharat sur Javeline (Mostaganem) et Ali Boughrab sur Cerine (EPS) sont relégués à la quatrième et cinquième place. 

Le Grand Prix n’a pas porté chance au champion en titre, Toufik Bougandoura,  qui a écope de deux fautes, terminant ainsi loin dans le classement final.

Une finale individuelle serrée

Jamais finale individuelle de Grand Prix n’aura tenu autant en haleine le public. Une finale tellement serrée au niveau des scores, qu’il était difficile de se prononcer ou de faire le moindre pronostic sur les chances des uns et des autres.

Au départ  de ce Grand Prix, les protagonistes en mesure de l’emporter étaient plus ou moins connus d’avance. Citons Brahim Aït Lounis (Zéralda), avec ses deux chevaux (Général de Pâques et Libellule), Toufik Bougandoura (CEBEB) sur Joyaux, Abdelkader Benharat (Mostaganem) sur Javeline, Ali Boughrab  (EPS)sur Cerine. Autant de cavaliers habitués aux épreuves de Grand Prix qui se sont livrés une rude bataille où chacun avait des chances de remporter le pactole désiré ardemment par tous les participants.

3 cavaliers départagés par le chrono

Qualifiés au barrage, les compétiteurs, sur lesquels tous les regards étaient braqués, se sont fait surprendre pour quelques secondes de plus par ce jeune espoir qu’est Sid Ali Allali, sur le cheval Illustre. Il est parvenu à battre les favoris en prenant beaucoup de risques, avec une parfaite précision, sur une  trajectoire très serrée. Ses adversaires ne réussiront pas à imiter Allali qui s’installera confortablement à la première place, alors que Brahim Aït Lounis limitera les dégâts avec une seule faute, tout comme Abdelkader Benharat. Ces trois cavaliers avaient enregistré le même score. Ils ont été départagés par le chrono.  

N.R. en lettres d’or

Désormais, les lettres « N.R. » resterons gravées dans la mémoire des amoureux des sports équestres. En effet, un concours de cette dimension, on en voit rarement chez nous. Un festival équestre et une cascade de prix, ce sont autant d’images que les spectateurs, qui ont su joindre l’utile à l’agréable en se déplaçant en famille, retiendront de cet événement sportif équestre appelé, selon ses initiateurs, à devenir une tradition. Les organisateurs ont tenu toutes leurs promesses en ne laissant rien au hasard. Un décor à la hauteur de la manifestation,  banderoles, expositions de véhicules, logos de sponsors , khéïma   installée sur la grande pelouse du club, attirant de nombreux visiteurs installés confortablement. Une tradition d’hospitalité bien de chez nous.

Un public nombreux

Le public nombreux, qui a profité également du soleil en cette belle journée, a prolongé sa présence sur les lieux, bien après la finale du Grand Prix, pour assister à la remise des cadeaux aux lauréats du raid d’endurance. Parmi l’assistance, nous avons relevé la présence de  Mohamed Djiraoui, représentant du ministère de la Jeunesse et des Sport, du général Mustapha Chelloufi, de Hassen Bouabid, président de la Fédération équestre algérienne (FEA), de Abdelmadjid Aouchiche, président d’honneur de la FEA, de Abdelaali Beghoura, président de l’OCA, de Athmane Benslimane, secrétaire général de la FEA, du Professeur Rachid Hanafi, l’un des trois candidats à la présidence du Comité Olympique Algérien, Chakib Hafiz, ex- président du CHP Mohamadia, et tant d’autres encore.

B.W.H.

Résultats

Grand Prix N.R

1er Sid Ali Allali sur Illustre (CHP) 4 pts

2- Brahim Aït Lounis sur Général (Zéralda) 4 pts

3- Brahim Aït Lounis sur Libellule (Zéralda) 4pts

4- Abdelkader Benharat sur Javeline (Mosta) 4 pts

5- Ali Boughrab sur Cerine (EPS) 4 pts