CYCLISME : Yacine Hamza signe sa deuxième victoire d’étape, à Laghouat

  • PDF

CYCLISME

20e Tour d’Algérie (4e étape)

Yacine Hamza signe sa deuxième victoire d’étape, à Laghouat

De notre envoyé spécial, Abdou Seghouani

 

Le coureur cycliste du GS Pétroliers, Yacine Hamza, a remporté au sprint, la 4e étape de l’édition 2017 du Tour d’Algérie cycliste (TAC-2017) «Edition des oasis», samedi après-midi, dans la ville de Laghouat. L’arrivée de cette étape a été rehaussée par la présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, M. El Hadi Ould Ali, du wali de Laghouat, M. Ahmed Meguelati, et des autorités locales.

Et, du coup, Yacine Hamza signe sa deuxième victoire d’étape sur le TAC. Il s’agit également de la quatrième victoire d’étape algérienne dans cette compétition, qui a réuni 62 coureurs, représentant six nations (la Jordanie, la Tunisie, le Maroc, les Emirats arabes unis, la Libye et l’Egypte), ainsi que cinq clubs algériens.

L'étape du jour a été disputée par l’Algérien Yacine Hamza qui s'est offert la 4e étape du Tour d'Algérie (TAC 2017), courue, samedi, entre la ville de Ghardaïa et celle de Laghouat. Il y a eu un transbordement de Ghardaïa à Berriane, où a été donné le départ de l’étape en direction de Laghouat, sur une distance de 145,300 km. Dans cette étape, la victoire a été acquise au sprint et le vainqueur a été crédité d’un temps de 3 heures 56 minutes et 28 secondes.

Le vainqueur du jour, Yacine Hamza, conserve ainsi  son maillot vert de «meilleur sprinteur». Il a devancé le Tunisien, Ali Nouisri, arrivé deuxième dans le même temps que le vainqueur. Le Tunisien, pour sa part, conserve le maillot jaune de leader du TAC-2017, après quatre étapes. C’est un autre coureur du GS Pétroliers, Azzedine Lagab, arrivé troisième, qui est venu compléter le podium de l’étape n°4 : Ghardaïa - Laghouat.

Que faut-il retenir de cette 4e étape ? C’est une étape qui, force est de le constater, n’a rien ramené de nouveau à la situation générale du classement, puisque le maillot de leader reste sur les épaules du Tunisien Nouisri. Une étape où les équipes en lice n’avaient ni les ressources ni la tactique pour aller de l’avant et prendre des initiatives. C’est le Syrien Youcef Sroudji qui est allé provoquer une échappée pour rester en tête de la course pendant les 94 premiers kilomètres et remporter les deux sprints intermédiaires du jour.

Tous les coureurs ont roulé à l’économie, notamment après l’étape de la veille (Ouargla – Ghardaïa) qui a visiblement laissé des séquelles sur le physique des concurrents. Néanmoins, tout le monde, principalement les équipes qui ont un coureur bien placé au classement général, attendent la 5e étape, prévue aujourd’hui, et qui emmènera la caravane du TAC-2017 de Laghouat à Djelfa, sur une distance de 169,700 km. Là, c’est certain, l’étape promet plein de rebondissements.

Le départ de la 5e étape est prévu ce matin, à 11h00, dans la commune d’Aïn Madhi. Deux points chauds dans cette étape : le premier sprint intermédiaire sera tracé à Fassfassa, au km 34.500 ; tandis que le second est prévu au km 100, à Sidi Makhlouf. L’arrivée à Djelfa est programmée aux environs de 14h45, devant le siège de l’APC.