ATHLETISME : Anou a « explosé » dans la ligne droite

  • PDF

ATHLETISME

16es Championnats du Monde de Londres (4-13 août - 5e journée)

1.500 m qualifications (1er Tour)

Anou a « explosé » dans la ligne droite

L’athlète Algérien Abderrahmane Anou n’ira pas en demi-finales de l’épreuve du 1.500 m messieurs des Championnats du Monde qui se déroule à Londres, du 4 au 13 août prochain.

Par Abdou Seghouani

 

Abderrahmane Anou a été éliminé dans la soirée du jeudi, à l’issue du 1er tour des qualifications du 1500 m, après avoir terminé à la 12e place de la série n° 1, avec un chrono de 3min 47sec 38, soit le 35e temps cumulé des qualifications du 1er tour. Anou, coaché par l’entraîneur Algérien Benyoucef Aïssa Khelifa a longtemps fait la course en tête, aux côtés du Français Mahieddine Mekhissi, a été dépassé dans l’emballage final de la course, à l’entame du virage marquant le dernier tour, soit à 400 m de l’arrivée.

Dans la dernière ligne droite, Anou ne pouvait plus attaquer et était véritablement « carbonisé ». Il ne pouvait absolument rien, sinon que de voir les autres concurrents le dépasser un à un. Notamment les deux Kenyans Elijah Motonei Manangoi, vainqueur de la série, en 3’ 45’’ 93 et Asbel Kiprop 2e en 3’ 45’’ 96. L’Algérien termine ainsi à la 12e place, loin de son meilleur temps qui est de 3’ 36’’ 50. Ce sont les six premiers de chaque série, ainsi que les six chronos les plus rapides qui se sont qualifiés pour les demi-finales. Ce qui n’était pas le cas pour Abderrahmane Anou qui est, donc, éliminé.

Au départ de la série n° 1, Anou était aux côtés d’adversaires redoutables et avec des références et performances solides. A commencer par les Kenyans Asbel Kiprop qui a couru cette année en 3min 33sec 17  et Elijah Motonei Manangoi qui tient une marque de 3min 28sec 80. Sans oublier le Djiboutien Ayanleh Souleiman (3min 34sec 70). Anou, pour sa part, dispose de la 58e performance mondiale de l’année (MPM), avec un chrono de 3min 36sec 50, réalisés le 1er juin dernier, au meeting de Montreuil (France).

Pour rappel, Anou, qui n'a pas réalisé les minima du 1.500 m pour participer aux Championnats du Monde d’athlétisme en plein air de Londres, avait été repêché par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF). Encore une fois, il n’a pas saisi sa chance de démontrer que l’on peut compter avec lui, qui a été vice-champion du monde du 1.500 m, en 2010, aux Mondiaux juniors de Moncton (Canada). Dommage !

 

ENCADRE

3.000 m steeple : Amina Bettiche éliminée

Avant-hier, Amina Betiche a été éliminée de l'épreuve du 3000 m steeple des Championnats du monde d'athlétisme 2017, en terminant à la 10e place de la deuxième série des qualifications, disputée mercredi à Londres. Betiche, a été « méconnaissable » dans cette course en réalisant un chrono de 9min 53sec 06, alors qu’elle partait avec une marque de 9min 25sec 90, son record personnel, réalisé le 17 mai 2017, à Bakou (Azerbaïdjan), lors des jeux de la solidarité islamique (JSI). Mardi, à Londres, Amina était loin derrière les trois qualifiées, la Kenyane Beatrice Chepkoech (9min 19sec 03), la Bahreïnie Ruth Jebet (9min 19sec 52) et l'Américaine Courtney Frerichs (9min 25sec 14).

Hier, avant-dernière journée des Mondiaux de Londres, Larbi Bourrada devait faire son entrée en lice pour disputer la 1ère épreuve du décathlon : le 100 m haies.

Abdou S.