JSK - Motema Bembé (RDC) Ce soir (22 heures) au stade du 5-Juillet

  • PDF

 

Les Canaris dos au mur

C’est le test de vérité pour les lions de Djurdjura qui doivent impérativement gagner ce soir face au congolais de Motema Bembé au risque de se voir définitivement écartés de la course  la qualification de la Coupe de la CAF. C’est donc la dernière chance pour les Jaune et vert s’ils veulent raviver leurs chances de qualification au dernier carré et de rendre ainsi le sourire à leurs fans. Ces derniers, très inquiets sur l’avenir de l’équipe, notamment après la piètre prestation montrée face au Sunshine Stars, il y’a deux semaines au stade du 5-Juillet, à Alger. Dans ce match, la JSK avait subi une cuisante défaite (1-2). Les joueurs qui ont augmenté la charge de travail lors des deux dernières semaines sous la conduite de l’entraîneur Moussa Saïb, aidé dans sa mission par l’arrivée du préparateur physique, Dahmane Sayeh. Le coach s’estime en mesure de prendre le dessus sur le représentant congolais et d’enregistrer par la même ses premiers points dans cette phase. La fraîcheur physique des joueurs sera la clé du match : lors du match précèdent joué face aux nigérians de Sunshine stars, les partenaires de Ali Rial ont bien débuté la partie en ouvrant le score dés  la 17’. Mais, cela ne les a pas trop servi, d’autant qu’ils ont été trahis sur le plan physique. Avant même la fin de la première période Younes et ses camarades peinaient pour courir sur le rectangle vert. En seconde période, ils ont carrément laissé l’initiative à l’adversaire qui a pu scorer par deux fois devant un club qui avait les deux genoux à terre. Si les kabyles veulent se ressaisir demain, ils doivent avoir une meilleure fraîcheur physique nécessaire à même de tenir le coup durant les 90 minutes du match. A l’instar des nigérians, les congolais sont eux aussi en plein championnat et, du coup, ils n’auront pas à souffrir dans ce registre. Les Canaris qui ont axé leur travail sur le volet physique doivent savoir gérer leurs efforts pour rester présents durant tout le match. Ouvrir le score d’entrée et tuer le match le plus rapidement possible est e meilleur scénario pour les canaris qui doivent renouer avec le succès. Surtout que leur public attend avec impatience de revoir la JSK des grands jours après une fin de championnat en dent de scie et un début de campagne africaine des plus timides.

Rafik MESSAD

Saib récupère Remache et Khelili

En prévision du match de demain face aux congolais du DCMP, l’entraîneur Saïb n’a pas d’autres choix que d’utiliser quinze joueurs pour le match de demain. Sur les dix sept joueurs titulaires de licences africaines, les deux éléments Okba Hezil et Lyes Saïdi ont déclaré officiellement forfait pour ce match en raison de blessures. Toutefois, en dépit de cette réduction d’effectif, le coach Saïb se réjouit de pouvoir compter sur es services des deux défenseurs, Khelili et Remache absents au match précédent. Ces deux éléments sont en mesure de donner plus de stabilité à la défense de la JSK, objet de toutes les critiques lors du match précédent. En défense donc, c’est la paire Rial- Khelili qui occupera la charnière centrale. Ce qui reléguera tout logiquement Nouredine Assami sur le banc des remplaçants. Sur les deux flancs de la défense c’est  Remache et Nessakh qui seront alignés d’entrée. Dans la zone médiane, le retour de Hocine El-Orfi est bien accueilli pour épauler l’ivoirien Madani Camara dans la récupération. Devant eux c’est le duo, Tedjar- Younes qui jouera derrière les attaquants. Sofiane Younes a une dette à honorer vis-à-vis de ses fans en se rachetant de sa  prestation en demi teinte produite il y’a deux semaines face au Sunshine Stars. Le duo d’attaque en l’occurrence, Salim Hanifi et Hamza Boulemdais doit se montrer très opportunistes pour inscrire des buts à la moindre occasion qui sera crée. Et, aussi, d’éviter de gâcher les occasions faciles, ce qui risquerait de se retourner contre leur équipe.

Rafik MESSAD