Groupe B (6e journée) Heartland 1 – JSK 1 : Les Canaris restent invaincus

  • PDF

La première alerte de la partie fut à l’actif des Canaris (1’). En effet, Nessakh lance en profondeur Azuka qui rate son contrôle devant le gardien nigérian. Les locaux ripostent par Olowo qui décale à droite pour Ubidu. Ce dernier tente sa chance des 25m mais rate le cadre (5’). Les Kabyles orchestrent un mouvement collectif par Naïli, qui remet sur Yalaoui. Le transfuge du WAT centre à ras de terre, Yahia-Chérif à la réception au second poteau rate sa reprise (7’). Les occasions s’enchaînent des deux côtés (9’). Le jeu se stabilise au niveau du milieu du terrain, avec un léger avantage pour le Heartland. A la 17', Yahia-Chérif exécute une belle chevauché balle au pied et tente sa chance à la limite de la surface, obligeant ainsi Daniel Akpeye à se détendre pour écarter le danger. Deux minutes plus tard, festival d'Inioanna Bueka, côté droit, qui efface 2 joueurs, contenu à la régulière

par l'excellent Coulibaly qui dégage en touche. Les protégés à Siasia poussent grâce à un milieu de terrain qui domine son sujet. John décale pour Ubidu côté gauche qui, d'un centre-tir trouve Olowo au second poteau, mais la tête piquée de celui-ci n'est pas appuyée et sort en 6 mètres. 28', encore une fois Inioanna Bueka côté droit, donne le tournis aux défenseurs kabyles et s'infiltre dans la surface, mais son tir au 1er poteau est intercepté par Mourad, obligé à plonger. Accentuant leur léger pressing, les Nigérians obtiennent un penalty par le biais d’Obaje, qui s’est infiltré dans la surface, Nessakh en retard le fauche par derrière. Inioanna Bueka transforme avec succès la sentence et donne l’avantage à son équipe (31’). Le score restera ainsi jusqu’à la fin du premier half. En seconde mi-temps, les Kabyles, qui prennent plus de risque en attaque, parviennent à remettre les pendules à l’heure après seulement cinq minutes de jeu (50’). En effet, sur un contre rapide mené par Naïli, Yahia-Chérif tire dans la surface de réparation, le portier de Heartland dévie la balle dans ses six mètres. Yalaoui, tout seul au second poteau, loge le cuir dans les filets d'Akpeye. (1-1). Voulant coûte que coûte reprendre l’avantage à la marque, les Nigérians se ruent vers l’attaque et se procurent d’autres occasions de scorer. A la 56', coup franc joué rapidement Ubidu, qui lance à raz de terre Olowo, Berrefane sort et plonge dans les pieds de l’attaquant nigérian pour lui subtiliser la balle. Dix minutes plus tard, c’est au tour d’Oweri John, qui accélère côté gauche, avant de centrer au second poteau. Chibambo de la tête oblige le portier kabyle à capter le cuir en deux fois. Le reste du temps n’apportera rien au score et la JSK termine invaincue cette phase des poules de la Ligue des Champions africaine.

 

 

Dan Anyiam Stadium à Owerri (Nigeria), affluence faible, arbitrage de Daniel Benneth, assisté de Swela Zakely et Somi Luyanda (Afrique du Sud).

 

Averts : Ubido (25’), Udeh (86’), Okoye  (87’)Heartland, Yalaoui (31’), Yahia-Chérif (63’)

Buts : Inioanna Bueka (31’) Heartland; Yalaoui (50’) JSK

Heartland : Akpeye Daniel, Efueh Chindeu, Jackson Joseph, Amrose Peter, Ubidu Julius, Udeh Damian, Obaje Joshua (Onyakachi Okoye 84’), Olowo Emmanuel, Oweri John, Kofamata Bello (Chibambo 64’), Inioanna Bueka (Ozurumba Chibuzor 80’).

Entr. : Samsun Siasia

 

JSK : Berrefane, Remache, Nessakh, Rial, Belkalem, Coulibaly (Khoutir-Ziti 81’), Naïli, Chérif El Ouazzani, Yahia-Chérif (Hamiti 68’), Yalaoui, Azuka (Berchiche 46’).

Entr. : Alain Geiger

 

R. M.