JSK 1 – Al Ahly 0 : Les Canaris, à trois points du bonheur

  • PDF

En recevant Al Ahly dans son stade fétiche du 1er Novembre, la JSK n’a pas raté l’occasion de porter son capital à neuf points. Elle réalise donc un carton plein qui la place dans un très bon couloir dans la perspective d’une éventuelle qualification aux demi-finales car, désormais, elle n’a plus besoin que de trois petits points pour être assurée de se retrouver dans le carré final. Toutefois, il est utile de signaler que la JSK a joué avec le feu, en se relâchant en deuxième mi-temps car, les Egyptiens sont bien revenus dans le match et ont failli lui imposer le partage des points. Ce qui aurait d’ailleurs pu arriver avec ce but de Ahmed Chaouki, qui a été refusé finalement pour une position de hors jeu.

 

 

Après avoir jaugé les capacités de l’adversaire pendant environ huit minutes, les Canaris partent à l’abordage et c’est l’ex-koubéen, Sid Ali Yahia-Chérif, qui montre la voie. En effet, suite à une belle remise de la tête de Amine Aoudia, « Alilou » reprend intelligemment de l’extérieur du pied droit, mais le gardien égyptien est à la parade. Les visiteurs réagissent trois minutes plus tard par Aboutrika qui lance Ahmed Fethi sur l’aile gauche et qui se présente seul face avec Berrefane, mais c’est ce dernier qui a le dernier mot. Les Kabyles poursuivent leur domination sans parvenir à se procurer la moindre occasion car,  la défense d’Al Ahly, bien regroupée devant Ikramy ne laisse rien passer. Du moins, jusqu’à la 24’ où la JSK obtient un coup franc bien placé et que Tedjar choisit de frapper fort devant le but. Ziti, qui était libre de tout marquage au 2ème poteau surgit et du plat du pied droit met le ballon hors de portée du gardien égyptien (1-0).  Une ouverture du score méritée, qui galvanise la troupe à Alain Geiger car, même après avoir réussi l’essentiel dans ce match, les Canaris continuent à attaquer. La meilleure occasion qu’ils se sont procurés a été à l’actif de Aoudia, auteur d’une belle tête croisée après un corner tendu de Sid Ali Yahia-Chérif. Malheureusement pour lui, le ballon passera légèrement au-dessus. Après la pause, la rencontre change complètement de physionomie puisque, les Canaris optent pour une défense de zone avec l’espoir de préserver leur maigre acquis. Une situation qui permet aux égyptiens de reprendre le dessus et de dominer outrageusement les débats. Ils placent même des offensives très dangereuses, notamment, en utilisant les ailes. L’une d’entre elles finira par porter ses fruits, à la 88’, lorsque Hossam Ghaly offre une balle en or à Ahmed Chaouki et grâce à laquelle il remet les pendules à l’heure d’une belle reprise de volée au point de penalty. Mais ce but lui sera finalement refusé pour une position de hors jeu évidente et c’est ce qui génère de longues échauffourées sur le terrain. Le jeu va d’ailleurs s’arrêter pendant plusieurs minutes car, les joueurs égyptiens refusaient de reprendre avant que ce but ne soit validé. Mais le calme finit par revenir permettant par la même occasion au jeu de reprendre. Cependant, le score n’évoluera plus. Les Canaris l’emportent, avec beaucoup de frayeurs, (1-0).

 

Stade du 1er-Novembre (Tizi-Ouzou). Affluence nombreuse. Arbitrage de M. Djaoupe Kokou, assisté de Djoukere Biagui et Ayena Mathias (Togo). Le quatrième arbitre étant M. Atsoo Kokou.

 

 

But : Ziti (24’) JSK.

Averts : Hossam Achour (16’), Wael Gomaâ (60’), Hossam Ghaly (68’), Mohamed Barakat (77’) Al Ahly.

Exp : Hossam Ghaly (90’+5) Al Ahly.

 

JSK : Berrefane, Nessakh, Ziti, Coulibaly, Belkalem, Naïli, Yahia-Chérif (Berchiche 90’+5), Douicher (Cap) (El Orfi 79’), Aoudia, Tedjar (Remache 79’), Oussalah.

Entr : Geiger.

 

Al Ahly : Ikramy, Ahmed Fethi, Sayed Moawad, Wael Gomaâ, Abdelfadil, Al Sayed, Mohamed Barakat, Hossam Ghaly, Fethi Achour (Cap) (Ahmed Chawki 76’), Aboutrika (Ahmed Hassan 62’), Gedo (Talaât 46’).

Entr : Al Badry

 

T. M.