JSK 1 – Heartland 0 : Et de deux pour les Canaris !

  • PDF

La formation de la JSK a assuré l’essentiel hier soir en battant par la plus petite des marges les Nigérians de Heartland pour le compte de la 2e journée de cette Ligue des Champions africaine. Une seconde victoire précieuse, qui la maintient en tête du groupe B, se rapprochant de plus en plus d’une qualification en demi-finale de la C1.

Dès l’entame de la rencontre, les Canaris montrent leurs véritables intentions, celles notamment de s’assurer le gain de ce match, avec un dispositif tactique en 4-3-3. Des intentions qui s’afficheront dès la 8’, avec un coup franc excentré de Tedjar qui faillit faire mouche. Deux minutes plus tard, Naïli tente lui aussi sa chance des 30m d’une reprise de volée qui oblige le portier nigérian à s’y mettre à deux fois pour capter le cuir. Les Jaune et Vert poursuivant toujours leur domination, c’est au tour d’Aoudia de se créer la plus dangereuse action de la partie (21’). Celui-ci en effet, d’une frappe terrible dans la surface de réparation, oblige Brown à la parade pour repousser le cuir, avant que Yahia-Chérif ne soit privé d’un penalty plus qu’évident, suite à son fauchage dans la surface de réparation. C’était d’ailleurs la dernière réelle occasion de ce premier half pour les Canaris, face aux Nigérians de Heartland, qui se sont contentés de défendre, tout en procédant par des contre qui n’ont pas inquiété la défense kabyle.

Trois minutes après la reprise, Aoudia seul dans les six mètres, ne trouver pas mieux que de tirer hors du cadre. Il faudra attendre la 55’ pour voir enfin la JSK ouvrir la marque. En effet, après un centre de Yahia-Chérif, repoussé par un défenseur sur le montant droit, Hamiti à l’affût ne se fait pas prier pour envoyer le ballon au fond des filets et donner ainsi l’avantage aux Canaris. Ce but kabyle va obliger les Nigérians à sortir de leur camp à la quête désespérée d’une égalisation, sans pour autant réussir à inquiéter des Canaris qui désertent peu à peu le camp des Nigérians pour conserver leur maigre mais précieuse avance jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre, annonçant une victoire méritée qui les maintient toujours en tête de classement du groupe.

 

Stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou, affluence moyenne, terrain en bon état, temps chaud, très bon éclairage, arbitrage du trio Ougandais Segonga, Bujembe et Kiti.

Averts : Hamiti (56’), Azuka (80’), Naïli (5’), Rial (91’) - JSK

Jackson (18’), Owoesu(78’) - Heartland.

But : Hamiti (55’) JSK

JSK : Asselah, Douicher, Oussalah, Belkalem, Rial, Coulibaly (Khoutir-Ziti 35’), Naïli, Yahia-Chérif (Nessakh 84’), Tedjar, Aoudia, Hamiti (Azuka 57’).

Entr. : Alain Geiger

 

Heartland : Brown, Ikee, Chonwo, Erono, Esido, Ibenegbu (Awanna 69’), Owoesu, Udoh, Bello (Adama 82’), Jackson, Ojebe (Okoye 67’).

Entr. : Samsun Siasia

 

R. M.

Coulibaly évacué en urgence à l’hôpital

Victime d’un choc à la tête avec un attaquant nigérian, le défenseur de la JSK Idrissa Coulibaly à été remplacé par Khoutir Ziti. Le Malien, avec une plaie ouverte sur le crâne, a été évacué en urgence vers l’hôpital.