JSK : Après leur brillante victoire face à Al Ismaïly

  • PDF

Les Canaris forcent l’admiration d’entrée

Quel bon début pour la formation du Djurdjura dans la phase des poules de la Champions League africaine ! Avec leur victoire ô combien méritée en terre égyptienne face aux Darawiche, les Jaune et Vert ont réalisé un excellent départ en cette phase dont la lutte sera très serré. Ce succès en dehors de leurs bases est le premier pour les Canaris en terre égyptienne et le premier en dehors de leurs bases en phase de poules que les Canaris disputent pour la troisième fois après les éditions de 2006 et de 2007.

Le succès de dimanche dernier place ainsi les Canaris en bonne position en vue de viser la qualification au dernier carré de cette prestigieuse compétition. Prenant la tête du groupe avec 3 points, devant les Nigérians de Heartland et les Egyptiens d’Al Ahly qui détiennent un point chacun après leur match nul (1-1), les camarades du dernier buteur de l’équipe, Essaïd Belkalem, augment leurs chances d’accès en demi-finale. S’ils parviennent à prendre la note complète chez eux lors des deux prochaines rencontres successives à domicile, respectivement face au représentant nigérian le 31 du mois en cours puis face à Al Ahly deux semaines plus tard, ils n’auront aucune peine à valider leur ticket et jouer pour la première fois les demi-finales de cette compétition, rebaptisé Champions League depuis 1997.

 

Le public soulagé

 

La victoire de dimanche dernier n’était pas attendue du public kabyle. Ce dernier attendait au mieux un match nul  de ses protégés vu toutes les difficultés qui s’annonçaient avant le déplacement des Canaris chez les Pharaons. Toutefois, la victoire et la bonne prestation montrée par la bande à Geiger ont rendu enthousiastes les inconditionnels des Canaris qui croient plus que jamais en les chances de leurs capés de réussir une bonne participation dans cette édiction de la C1 africaine. Le public kabyle qui reconnaît la dimension et la force de son club de par ses prestations continentales estime qu’avec le succès obtenu à Al Ismaïlia, le terrain est bien défriché pour une participation historique et une première qualification au dernier carré. Ce résultat positif incitera à coup sûr les fans kabyles à investir les travées du stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou le 31 juillet à l’occasion de la venue des Nigérians de Heartland pour le compte de la deuxième journée du groupe B. le coup de pouce du public lors de cette rencontre qui se jouera en nocturne sera d’un poids inestimable pour les jeunes loups kabyles qui continuent à forcer l’admiration du fait que, dans cette compétition, ils n’aient concédé qu’une seule défaite en sept matches joués jusque-là.

Rafik Messad