JSK : Ils affronteront deux équipes égyptiennes

  • PDF

Les Canaris dans une poule difficile

Le tirage au sort de la phase des poules da la Champions League africaine, effectué jeudi dernier au Caire, a donné lieu à une poule difficile pour les Canaris qui participent pour la troisième fois à cette phase qui réunit la crème des clubs africains. Les Jaune et Vert sont dans la même poule que les deux clubs égyptiens Ahly du Caire et Ismaïly ainsi que le club nigérian de Heartland (ex-Iwanwanyu). La lutte sera donc serrée pour la conquête des deux places qualificatives pour les demi-finales que les quatre clubs vont tous cibler et aucun parmi eux ne se contentera du rôle de figurant, d’autant qu’ils sont des habitués des compétitions africaines.

Les Canaris feront certainement une fixation sur leurs rencontres avec les deux clubs égyptiens, surtout après la détérioration des relations entre les deux pays depuis novembre dernier et toute la polémique ayant suivi la double rencontre Algérie – Egypte pour les qualifications au Mondial 2010. La mission des poulains de Geiger ne sera pas facile en terre égyptienne devant la pression des fans locaux qui voudront voir leurs représentants reprendre la suprématie du football égyptien sur le continent. Les Canaris entameront leur périple entre les 17 et 19 juillet prochain en Egypte face à Al Ismaïly avant de recevoir deux semaines plus tard le représentant nigérian. La double rencontre face à Al Ahly aura lieu en plein mois de Ramadhan.

 

Les Kabyles connaissent bien leurs trois adversaires

Les trois formations qui affronteront les Jaune et Vert en aller retour lors de la phase des poules qui se déroulera entre la mi- juillet et la mi-septembre ne sont pas des inconnues pour les Canaris. La formation kabyle avait affronté lors de la dernière décennie ces trois équipes.

Commençons par les Nigérians de Hertlands (ex-Iwanwanyu). Ce club a été éliminé par les Canaris en demi-finale de la Coupe de la CAF en 2000, après un match aller au Nigeria que s’était soldé sur le score de 1-1 et la victoire des Canaris au retour par la plus petite des marges. En finale de cette édition, les Jaune et Vert ont eu un face-à-face avec les Egyptiens d’Al Ismaïly. Les camarades de Moussouni avaient arraché un nul en Egypte après une égalisation signée Bendahmane avant de brandir le trophée au 5-Juillet après la fin des débats sur un nul vierge.

Al Ahly, quant à lui, a été opposé aux Canaris lors de la phase des poules de l’année 2006. A l’aller, les Cairotes avaient battu les poulains de Chay sur le score de 2-0. Au retour, et sur le terrain du stade olympique, les Canaris, déjà éliminés, ont empêché Al Ahly de finir en tête du groupe après la fin de la partie sur le score de deux buts partout. Les buts kabyles ont été inscrits par le Malien cheikh Omar Dabo.

R. M.

Geiger : «C’est un tirage abordable»

Interrogé à la fin du match de l’USMA sur les chances de son équipe en Ligue des champions après le tirage au sort, Geiger s’est montré optimiste quant aux chances de son team : «Je pense que c’est un très bon tirage, et on est en mesure de postuler pour l’une des deux places qualificatives en demi-finale. On a eu toujours de très bonnes relations et de très bons contacts avec les deux égyptiens, Ismaïly et Ahly. C’est ce que j’ai entendu des dirigeants du club. Pour le reste, il faut regarder devant. Notre poule est composée de très bonnes équipes, ce qui donnera lieu à des rencontres certainement plaisantes. Il faut se préparer comme il se doit en prévision de cette phase.» Le technicien suisse qui est lié avec la formation kabyle par un contrat courant jusqu'à la fin de la saison en cours ne sait pas encore s’il sera chargé de préparer cette phase ou non : «Je ne suis pas encore fixé sur mon avenir. On aura une réunion dans ce sens avec le président du club ces jours-ci. On étudiera tous les aspects liés à l’éventualité de mon maintien à la barre technique», termine Alain Geiger.

Rafik Messad

Chérif El Ouazzani : «On doit être au top pour entamer la compétition continentale»

Ayant retrouvé sa place de titulaire à l’occasion du match de jeudi dernier face aux Usmistes, le milieu récupérateur kabyle n’était pas rayonnant. Il justifie le semi-échec concédé par son équipe par la fatigue cumulée suite au harassant voyage de Luanda.

 

Vous avez concédé un nul décevant devant les Rouge et Noir après avoir mené au score avec deux buts d’écart. Un commentaire ?

On a effectué un voyage harassant jusqu'en Angola et on n’avait pas suffisamment de temps pour récupérer nos forces. La fatigue nous a joué un mauvais tour, notamment en fin de match où nous avions les jambes lourdes.

 

Toutefois, vous ne pouvez pas cacher la facilité avec laquelle vous aviez joué après avoir inscrit le deuxième but…

C’est vrai, on était tombés dans le piège de la facilité, au moment où on pouvait marquer d’autres buts. La victoire était à notre portée et nous l’avions perdue facilement, c’est dommage. Ce match doit nous servir de leçon pour l’avenir.

 

Après l’USMA, vous allez enchaîner avec une autre rencontre à domicile face à l’ESS, ce dimanche. Vous aurez certainement des difficultés pour préparer ce match au sommet…

On s’y prépare déjà et ce match de l’USMA sera vite oublié. Il ne faut pas faire une montagne de ce match nul. On jouera face à l’ESS pour gagner car on a en tête l’objectif de terminer la saison dans l’une des trois premières places.

 

Un mot sur le tirage au sort de la Champions League africaine qui a donné lieu à une poule difficile pour votre formation…

La phase des poules est quelque peu éloignée. On se concentre à l’heure actuelle sur la fin du championnat qu’on doit achever en beauté. Pour la Coupe d’Afrique on doit programmer un stage de préparation de bonne qualité afin d’être au top à la reprise de la compétition continentale.

 

Sur le plan personnel, vous avez renoué avec une place de titulaire. Vous sentez-vous en mesure de terminer la saison sur une bonne note après un passage à vide de plusieurs semaines ?

Mon vœu le plus cher est de garder ce statut de titulaire pour longtemps. Pour ma forme, j’ai joué aujourd’hui les 90 minutes de la partie sans problème. Physiquement, je suis bien et j’espère m’améliorer encore davantage.

Propos recueillis par R. M.