MCA : Opposition d’El Eulma sur la signature de Derrardja

  • PDF

Opposition d’El Eulma sur la signature de Derrardja


Le Mouloudia sort les crocs


Alors que le marché des transferts a baissé son rideau pour cette phase d’été, le MCEE a fait une dernière démarche pour s’opposer à la signature de Walid Derrardja.


Ainsi, la journée d’avant-hier aura été la toute dernière de ce mercato d’été qui aura permis aux différentes équipes de se renforcer pour la saison prochaine. Le Doyen des clubs algériens s’est montré particulièrement actif sur le marché en faisant signer 8 nouveaux joueurs. Les dernières recrues en date sont Abid d’El Harrach et Derrardja d’El Eulma. Cependant, pour ce dernier, son ancienne équipe s’est opposée à sa signature au profit  du Mouloudia. C’est le président Herada qui a fait la démarche et qui veut bloquer voire annuler la signature du joueur en question. D’ailleurs, selon nos sources, le même président aurait invité les dirigeants algérois à s’asseoir de nouveau autour de la table des négociations pour tenter de trouver une solution et lever l’opposition. Pour argumenter sa démarche, l’ex président eulmi argue le fait que son successeur Harkat n’avait pas le droit de signer le document et par conséquent, la signature du document de transfert devient caduc. Cette situation a fait craindre le pire pour les supporters du Mouloudia qui ont eu peur de voir la transaction tomber à l’eau surtout que le joueur a paraphé un autre contrat avec le Mouloudia et que la probabilité de le voir suspendu était bel et bien réelle. De ce fait, les dirigeants du Mouloudia ont vite fait de sortir les crocs et de montrer leur attachement au joueur sans oublier de mettre les points sur les I comme il se doit avec Herada qui, selon les Algérois, ne veut qu’apaiser la colère des supporters eulmis après avoir perdu, tour à tour, leurs deux meilleurs joueurs.
Pourquoi seulement Derrardja ?
Dans son intervention sur une chaine de télé satellitaire, l’ex président d’El Eulma n’a évoqué que le cas de Derrardja pour essayer de détourner l’opinion publique sur cette affaire. Les dirigeants du Mouloudia n’ont pas laissé filer cette occasion pour demander au président du MCEE pourquoi il n’avait pas parlé de Chenihi et des autres joueurs qui ont été amenés à quitter le club de Babya et qui sont partis sous d’autres cieux. D’ailleurs, pour beaucoup, cette sortie est là pour faire encore rentrer de l’argent dans les caisses du club. Ainsi, sur le site de la LFP il n’y a rien concernant cette affaire, ce qui tend à prouver que le joueur sera bel et bien qualifié pour jouer avec le Doyen des clubs algériens. 
Longar : «El Eulma veut le retenir comme otage»
l’un des membres de la cellule de recrutement du Mouloudia a été joint par la chaine satellitaire en question pour donner son avis sur cette affaire. Pour lui, Herada souhaite retenir le joueur en otage : «Franchement, je ne comprends pas pourquoi à ce moment bien précis. Herada ne parle que de Derrardja, alors pourquoi il n’aborde pas le cas de Chenihi et des autres joueurs. Il veut apparemment le retenir en otage pour en faire ce qu’il veut. Ce qu’il faut savoir, c’est que nous avons négocié en suivant les règles de l’art dans cette affaire et en faisant le nécessaire pour qu’on obtienne la libération du joueur. L’équipe d’El Eulma a perçu une somme financière pour le document du joueur. Maintenant, s’il veut en faire un otage c’est une autre histoire. Je ne vois pas pourquoi on s’acharne sur lui surtout au vu de tout ce qu’il a donné pour cette équipe d’El Eulma. Pour nous, on a tout fait avec le président Harkat et tout a été fait selon les règles. Ça s’arrête là.» Ainsi, le Mouloudia reste confiant et optimiste dans cette affaire et ne semble rien craindre. 
F. S.