SQL/DB Error -- [You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'algerie?start=5' AND cookie_info=''' at line 1]
SQL/DB Error -- [You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'algerie?start=5','','1')' at line 1]
Coupe d\'algerie

Coupe d\'algerie

JSK : La Présidence leur a promis 3 milliards

  • PDF

Une bouffée d’oxygène pour les Canaris

Les caisses de la formation kabyle seront renflouées les prochains jours, suite à la promesse du président de la République d’attribuer trois milliards de centimes à chacune des deux équipes qui ont disputé dimanche dernier la finale de Coupe d’Algérie.

Comme c’était le cas la saison écoulée, plus précisément à l’occasion de la 46e édition de la finale de Coupe d’Algérie qui avait mis aux prises l’Entente de Sétif et le Chabab de Batna, la présidence de la République, à l’issue de la finale de dimanche dernier, a décidé de verser une prime de trois milliards à la JSK et à l’USMH, pour avoir atteint la finale de la 47e édition de Coupe d’Algérie. Une somme qui tombe a pic pour la direction de la JSK en cette période de vaches maigres. En effet, faisant face à une crise financière aiguë jamais connue, la direction de la JSK sera très contente de voir les caisse du club renflouées par cette manne financière considérable, sans oublier la prime conséquente promise par l’opérateur de téléphonie Mobile Nedjma, sponsor exclusif de cette Coupe d’Algérie, mais aussi sponsor de la JSK. Une rente considérable donc pour les Canaris, consécutive à cette finale de Coupe d’Algérie gagnée par les Kabyles qui renouent avec les consécrations dans l’épreuve populaire après 17 ans de disette.

T. M.

Les joueurs toucheront près de 300 millions de centimes chacun

La prime de Coupe d’Algérie après le match de Coupe d’Afrique

Les joueurs de la JSK, avant la finale de Coupe d’Algérie qui s’est disputée dimanche dernier, s’étaient vu promettre la bagatelle de 300 millions de centimes en guise de prime en cas de succès. Une prime promise par plusieurs parties, à savoir le boss de la JSK, Mohand Chérif Hannachi, qui a mis sur la table 100 millions, mais aussi 50 autres millions promis par Hannachi à l’issue de la qualification des Canaris pour la finale aux dépens du MCO en demi-finale, alors que le nouveau wali de Tizi-Ouzou avait promis 100 millions pour sa part, en sus de la collecte faite par ce dernier au niveau des industriels de la wilaya de Tizi-Ouzou qui avaient pour leur part offert en tout et pour tout 50 millions de centimes pour chaque joueur, portant ainsi le montant de la prime à 300 millions de centimes pour chaque joueur. A ce propos, Mohand Chérif Hannachi a décidé de reporter la remise de ladite prime de quelques jours seulement, soit pour la semaine prochaine, juste après le match de Coupe d’Afrique qui verra les Canaris accueillir ce vendredi au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou les Gabonais du FC Missiles, en match retour des huitième de finale de la Coupe de la Confédération africaine de football.

 

Hannachi veut maintenir la concentration de ses joueurs

Le boss de la JSK, qui avait promis à ses joueurs dans le vestiaire, à l’issue de la finale de Coupe d’Algérie disputer face à l’USMH, de leur verser la prime de leur consécration en finale incessamment, tiendra sa promesse. Néanmoins, les joueurs ne devraient la toucher qu’à partir de la semaine prochaine, soit juste après le match de Coupe d’Afrique face aux Militaires Gabonais du FC Missiles. En effet, Hannachi veut que ses poulains restent concentrés et fassent un grand match pour aller chercher la qualification au prochain et dernier tour avant la phase des poules de la Coupe de la CAF. Après la débâcle enregistrée au Gabon il y a une dizaine de jours, Hannachi aura besoin d’une équipe concentrée et battante pour aller chercher l’exploit de remonter trois buts de retard. Une mission bien délicate pour laquelle le boss des Canaris aimerait avoir des joueurs concentrés sur leur sujet, eux qui sont désormais bercés par cette joie de la consécration en Coupe d’Algérie, qui pourrait bien leur faire oublier ce nouveau défi en Coupe africaine. C’est pour cette raison que le boss de la JSK a reporté la remise de la prime de quelques jours.

T. M.

USMH 0 - JSK 1 : La 5e pour les Canaris

  • PDF

Les matchs de football, surtout ceux qui sont relativement serrés comme cette finale de la Coupe d’Algérie, se jouent souvent sur des détails. Le duel d’hier après-midi, entre la JSK et l’USMH n’a pas dérogé à cette règle puisqu’il s’est joué sur une bévue monumentale du défenseur Griche qui a pratiquement offert cette Coupe aux Canaris. Oui, c’est le cas de le dire car, dans l’ensemble, le match était relativement équilibré, entre deux équipes qui ont réussi un parcours quasi identique depuis les 32es de finale. Il a donc fallu se petit «coup du sort» pour les départager et c’est pour la JSK que la chance a souri. Lire la suite...

Coupe d’Algérie (Finale) JSK-USMH : El Harrach en quête d’un 3e trophée

  • PDF

 

Le jour « J » est enfin arrivé. En effet, c'est demain que l’USMH va disputer sa finale de Coupe d'Algérie, au stade 5-Juillet, à partir de 16h. Les Harrachis, forts de leurs deux derniers succès contre l’ESS, en Coupe et en Championnat, se sont préparés dans de très bonnes conditions et se disent confiants pour la rencontre de demain, même si les Jaune et Noir savent pertinemment que leur mission ne sera pas de tout repos face à une équipe de la JSK qui réalise, elle aussi, une belle saison. Elle a d’ailleurs éliminé deux grandes équipes, à savoir le CRB et le MCO, respectivement en quart et demi-finale. Malgré tout, l’USMH ambitionne de rajouter un autre titre à son palmarès et garnir ainsi sa galerie des trophées d'une troisième coupe, après celles remportées en 74 et 87, et se rapprocher ainsi des clubs les plus titrés du pays, mais aussi, de reprendre le dessus sur une équipe de la JSK qui, il faut le dire, ne lui réussit pas souvent. Néanmoins, vu l’excellente forme qu’affichent les Kawassirs actuellement, il semble y avoir vraiment de quoi espérer. Les coéquipiers de Boumechra se présentent, en effet, comme les favoris dans cette finale qui va replonger toute la banlieue d’Alger dans une ambiance de fête. Pour en arriver là, les deux équipes ont dû réaliser un long et périlleux parcours, d'autant que Dame coupe a été, encore une fois, exigeante et capricieuse, notamment lors des demi-finales où elle a prouvé aux deux futurs finalistes qu'elle n'était pas facile à séduire.

Lire la suite...

Coupe d’Algérie (Finale) JSK-USMH : Une troisième finale pour Younès… un troisième trophée ?

  • PDF

De tous les joueurs qui s’affronteront demain, un seul joueur a eu déjà l’honneur de remporter cette prestigieuse Coupe. Il s’agit de Younès Sofiane qui a fait mieux, puisque le jeune attaquant des Canaris a joué et gagné deux Coupes d’Algérie consécutivement, sous les couleurs du Mouloudia d’Alger en 2006 et 2007, en sus face à l’éternel rival et frère ennemi du MCA, à savoir l’USM Alger. C’est dire que ces deux trophées font un peu la fierté de

Younès qui, depuis, à changé de couleurs en passant au jaune et vert canari, après une saison sous la bannière du CRB. Younès disputera sa troisième finale en l’espace de cinq ans. Un véritable exploit pour le virevoltant attaquant kabyle qui aura là une véritable aubaine d’inscrire son nom une fois de plus dans le palmarès de l’épreuve populaire. Younès veut confirmer le fameux adage «Jamais deux sans trois», montrant ainsi la voie à ses coéquipiers de la JSK. Lire la suite...

JSK – USMH Finale de la Coupe d’Algérie à J-3

  • PDF

Le onze kabyle en question

La récente débâcle en terre gabonaise déjà oubliée, la formation de la JSK sous la conduite de Rachid Belhout a repris les entraînements hier matin, avec comme objectif de préparer cette finale de Coupe d’Algérie où le coach kabyle aura en tout et pour tout trois jours pour aligner un onze performant en mesure d’aller défier cette surprenante formation de l’USMH. Un match qu’aucun joueur canari ne veut rater, chose qui poussera les hommes de Hannachi à se transcender durant ces trois jours qui nous séparent de cette finale, pour essayer de décrocher une place de titulaire dans le onze qui sera aligné d’entrée ce dimanche sachant que la moitié de l’effectif sera dans l’obligation de suivre la rencontre à partir du banc ou des tribunes. Un onze titulaire qu’aussi bien les joueurs que les amoureux de la JSK veulent connaître à 72 heures seulement de cette finale. Cette lourde tâche, qui consiste à le désigner, incombera à Belhout qui devra présenter le onze le plus performant, au risque de faire des malheureux et même des mécontents. Un onze-type sur lequel le coach a déjà une idée, mais qu’il ne dévoilera évidemment qu’au moment opportun. Néanmoins et selon certaines indiscrétions, Belhout, qui opérera des changements par rapport au onze aligné samedi dernier face aux Militaires du FC Missiles en match aller des huitièmes de finale aller de la Coupe de la Confédération africaine, devrait reconduire pratiquement le même effectif qui avait affronté le MCO il y a dix jours en demi-finale de l’épreuve populaire.

 

Berrefane et Khelili de retour, Oussalah sur la brèche

Les premiers changements que devra opérer Rachid Belhout dans son onze toucheront la cage et la défense. C’est ainsi que Berrefane devrait retrouver sa place, lui qui avait fait l’impasse sur le déplacement au Gabon, ayant été ménagé par son staff. Mourad Berrefane, qui fait désormais office de portier numéro 1 des Canaris depuis quelques mois déjà, cède rarement sa place dans la cage à l’autre portier, Malik Asselah qui a perdu depuis plusieurs mois déjà son statut de titulaire indiscutable. En plus du retour de Berrefane, il y aura la titularisation du jeune international espoir, Sofiane Khelili dans l’axe qui formera la paire centrale avec Ali Rial. L’ex-défenseur central, non concerné par la Coupe d’Afrique, n’étant pas encore qualifié, retrouvera sa place dans l’axe de la défense, lui qui a déjà réussi à s’imposer dans ce poste depuis qu’il a rejoint les rangs de la JSK l’hiver dernier. Outre ces changements, le coach des Canaris, qui compte maintenir Remache sur le couloir droit, devrait se passer des services d’Oussalah dans le couloir gauche. En effet, comme c’était le cas lors des deux dernières rencontres de Coupe face respectivement au CRB et au MCO, où Oussalah à dû céder sa place, c’est Nessakh qui semble être en pole position pour occuper le couloir gauche, et devra donc reléguer Oussalah sur le banc, lui qui avait retrouvé le onze l’espace du match de Coupe d’Afrique, samedi dernier.

 

Douicher et Saïdi en ballotage

Contraint d’évoluer avec un seul milieu récupérateur lors de la rencontre de Coupe d’Afrique de samedi dernier, le coach des Canaris, optera pour deux éléments dans la récupération en prévision de la finale. Belhout, qui peut être rassuré de la disponibilité de son jeune milieu de terrain, Hocine El Orfi, après la blessure contractée au Gabon, devra néanmoins choisir un autre milieu de terrain récupérateur. Un choix bien délicat pour Belhout qui aura à choisir entre Saïdi et Douicher, soit entre la jeunesse et la fougue de Saïdi d’une part et l’expérience de Douicher dans ce genre de rencontres. Un choix bien délicat pour Belhout qui, pour rappel, n’avait pas titularisé ses deux milieux de terrain samedi dernier face aux Gabonais du FC Missiles, en incorporant Saïdi dans la dernière demi-heure de la rencontre. Deux joueurs frais, mais Belhout devra trancher pour l’un d’eux. Côté animation du jeu, la tâche sera confiée à Saâd Tedjar qui semble retrouver peu à peu son niveau du début de saison, alors que le jeune Malgache Ibrahima Amada constituera un joker pour Belhout, sur qui il pourra compter en fonction de l’évolution de la rencontre, en demeurant un remplaçant de choix.

 

Younès et Yahia-Chérif pour épauler le revenant Hamiti

Souci majeur de Rachid Belhout lors de son déplacement en terre gabonaise, l’attaque kabyle sera réconfortée par le retour de Farès Hamiti. Privé de compétition africaine en raison de sa non-qualification, le meilleur buteur de la JSK cette saison avec 11 réalisations toutes compétitions confondues, dont six dans l’épreuve populaire dont il est aussi le meilleur buteur, sera celui sur qui tous les espoirs des Canaris reposeront. Et lorsqu’on sait que Hamiti, depuis la reprise de la compétition au mois de février dernier après la trêve hivernale, n’est resté muet qu’une seule et unique fois, c’était face au CABBA en Championnat, et qu’il a à chaque fois inscrit au moins un but dans les autres rencontres, notamment trois doublés en Coupe d’Algérie (MCEE, CRB et MCO), on imagine bien que le goleador kabyle rêve d’être le héros de la Kabylie qui offrira le trophée à la JSK après 17 ans de disette. Hamiti est bien parti pour réaliser son rêve, lui qui sera épaulé par deux ailiers de choix, Sofiane Younès sur le côté droit, qui fait des merveilles depuis quelques semaines avec la JSK, et  Sid Ali Yahia Chérif qui retrouve peu à peu son niveau. Un onze qui devrait donc ressembler beaucoup plus à celui qui avait réussi à passer l’écueil du MCO il y a une dizaine de jours en demi-finale de l’épreuve populaire, même si des petits remaniements ne sont pas à écarter le jour J, lorsqu’on sait qu’il reste encore trois jours avant cette fameuse finale et que les Canaris n’ont entamé la préparation de cette joute face à l’USMH qu’hier après-midi. Mais une chose est sûre : quels que soient les onze joueurs qu’alignera Belhout, il ne le fera certainement pas sans penser à ceux qu’il devra obligatoirement écarter, parce qu’on ne joue pas une finale de Coupe d’Algérie tous les jours.

T. M.

 

Page 2 sur 5