SQL/DB Error -- [You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'algerie?start=10' AND cookie_info=''' at line 1]
SQL/DB Error -- [You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'algerie?start=10','','1')' at line 1]
Coupe d\'algerie

Coupe d\'algerie

USMH : Avant la finale de la Coupe d’Algérie

  • PDF

El-Harrach dans la peau de favori

Les bons résultats de l'USMH en Coupe d’Algérie, tout comme en championnat, ont provoqué, depuis quelques semaines chez les supporters, un énorme engouement et caressent le rêve fou de voir leur équipe arracher un titre cette saison, ou à défaut terminer l’exercice dans une place parmi les trois premiers en Championnat. Un peu trop confiant quant aux capacités de leur équipe et versant dans un optimisme pour le moins démesuré, les fans des Jaune et Noir sont presque certains que leur équipe se présentera au stade du 5-Juillet comme un des grands favoris pour remporter la Coupe d’Algérie. Mieux encore, ils affirment que les camarades de Boumechra peuvent même jouer carrément le titre de Championnat. Du moins, c’est cette opinion qui se dégage du milieu sportif harrachi. Lire la suite...

JSK : Les choses sérieuses commencent aujourd’hui

  • PDF

A quatre jours de la finale de Coupe d’Algérie

Les choses sérieuses commencent aujourd’hui

Après son périple en terre gabonaise, la formation de la JSK reprendra les entraînements aujourd’hui, avec comme objectif cette finale de Coupe d’Algérie prévue dans quatre jours. Après plus de 24 heures de repos où il a été surtout question pour les poulains de Rachid Belhout de bien récupérer de leur dernier périple en terre gabonaise, et de bien digérer la lourde défaite face aux Militaires du FC Missiles en match aller des huitièmes de finale de Coupe de la CAF, les Canaris se remettront au travail aujourd’hui en matinée au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou et surtout se mettre dans l’ambiance de la finale de la Coupe. Une reprise très attendue et qui intervient quatre jours seulement avant cette finale de Coupe d’Algérie derrière laquelle les Canaris courent depuis maintenant 7 ans, après la dernière finale perdue en 2004 face à l’USMA. Néanmoins et pour cette reprise, l’appréhension va beaucoup plus vers l’état psychologique des joueurs après avoir subi une correction samedi dernier à Libreville. Mais le coach des Canaris et même les joueurs se veulent rassurants, mais cela n’empêchera pas le coach kabyle d’entamer cette reprise avec une (énième) réunion, pour bien jauger l’état d’esprit de ses joueurs avant le grand rendez-vous de la saison et avant d’entamer la préparation technique en prévision de cette finale. Ainsi, les Canaris entameront la préparation avec une première séance, alors qu’une deuxième ets prévue pour demain matin avant de rallier Alger.

Lire la suite...

MCA 2 – IRB Tiaret 1 : Que ce fut laborieux !

  • PDF

Le Doyen a joué avec le feu lors de ses 32es de finale de la Coupe d’Algérie, car son relâchement en deuxième mi-temps a failli lui coûter très cher.

Après un bref round d’observation, la rencontre se débride et les locaux sont les premiers à se mettre en évidence. Leurs efforts sont rapidement récompensés puisque, juste après le quart d’heure de jeu, Mokdad lance Sofiane, plein axe, et lui permet de se présenter seul devant Kheiter. L’avant-centre mouloudéen, avec beaucoup de sang froid, place un tir précis qui fait mouche (1-0). La domination des Vert et Rouge se poursuit et, quinze minutes plus tard, elle est une nouvelle fois couronnée de succès, notamment, à travers ce penalty obtenu par Daouadi. Une sanction que se charge d’exécuter le revenant, Sofiane Herkat, et la réussite est au bout (2-0). Dès lors, le match semblait déjà plié en faveur du Doyen, mais ce dernier ne semblait pas rassasié pour autant, puisqu’il Lire la suite...

JSK 4 - CRB 2 : Les Canaris en sérieux prétendants

  • PDF

 

Les Canaris ont pleinement profité de l’avantage du terrain et du soutien du public pour se qualifier, haut la main, face à un Chabab conquérant, qui n’a que chèrement vendu sa peau.

Ayant fait de la Coupe d’Algérie son principal objectif cette saison, la JSK est rentrée dans ce match tambour battant et a cherché à porter le danger dans le camp adverse dès le coup d’envoi. Une entrée en matière tonitruante donc, qui permet à Hamiti d’ouvrir la marque dès la 17’, d’une belle tête croisée au premier poteau, après un centre tendu du Younès de l’aile droite. Néanmoins, après ce but, les Canaris ont quelque peu reculé et le Chabab qui, visiblement, n’a pas effectué le déplacement pour du tourisme, en a profité pour reprendre un certain ascendant. Ainsi, après une belle action collective à la 40’, Ammour obtient un coup franc bien placé à hauteur des 25 mètres, que se charge d’exécuter l’avant-centre Youcef Saïbi. Le tir puissant décoché par ce dernier transperce le mur et trompe Berrefane (1-1). Mais la joie des Belouizdadis sera de courte durée puisque, suite à un nouveau déboulé de Younès sur l’aile droite, Hamiti, encore lui, hérite d’une belle passe au point de penalty, contrôle tranquillement son ballon avant de fusiller Ghoul (2-1). Après la pause, les poulains du coach Miguel Angel Gamondi sont revenus avec de meilleures intentions et ont essayé de niveler la marque dès la reprise, notamment, par Bourekba (48’). Mais le tir de l’avant-centre belouizdadi a été un peu trop croisé et est sorti légèrement à côté. Une chaude alerte qui a rappelé aux Canaris que ce petit but d’avance était loin de leur procurer une marge sécurisante et qu’ils devaient donc continuer à attaquer pour se mettre à l’abri. Chose faite avec le troisième but, ajouté par Tedjar sur penalty (55’), puis le quatrième, ajouté par Younès à la (77’). Malgré cela, et même si le match semblait être d’ores et déjà plié, les poulains de l’Argentin Miguel Angel Gamondi ont continué à croire en leurs chances jusqu’au bout. Ce qui permis au fraîchement incorporé Slimani de réduire la marque d’une reprise de volée à la 87’, après un coup franc indirect bien brossé par Mekhout. Le match se termine donc sur le score de quatre buts à deux en faveur des Canaris qui se qualifient pour les demi-finales.

Stade du 1er-Novembre (Tizi-Ouzou). Affluence moyenne. Arbitrage de M. Abid Charef assisté de Boulfelfel et Amri.

 

Buts : Hamiti (17’ et 42’), Tedjar (sp 55’), Younès (77’) JSK. Saïbi (40’), Slimani (87’) CRB

Averts : Remache (29’) JSK. Boukedjane (3’), Aksas (37’), Abdat (53’) CRB.

 

JSK : Berrefane, Remache, Nessakh, Rial (Cap), Khelili (Berchiche 80’), El Orfi, Saïdi, Younès, Tedjar (Douicher 85’), Yahia-Chérif (Amada 62’), Hamiti.

Entr : Belhout

 

CRB : Ghoul, Mameri (Cap), Abdat, Aksas, Lahmar (Kherbache 58’), Mekhout, Harrouche (Belaldjia 88’), Ammour, Saïbi, Bourekba (Slimani 58’), Boukedjane.

Entr : Gamondi

 

R. M.

Belhout : «C’est une belle qualification»

«C’est une très belle qualification, qui aurait pu être plus nette si Slimani n’avait réduit la marque à trois minutes de la fin. Mais je suis quand même satisfait de la prestation de mon équipe, surtout qu’elle était un peu fatiguée après son dernier périple africain en Mauritanie. Sans prétention aucune, et si on avait un meilleur effectif, je suis convaincu que nous aurions réalisé un meilleur parcours en championnat»

 

«Hamiti mérite une convocation en EN»

Interrogé à propos de l’attaquant Farès Hamiti qui, avec deux buts et une passe décisive, a été l’un des principaux artisans de la qualification de la JSK en demi-finales, le coach Rachid Belhout a répondu que ce joueur ne fait que récolter les fruits de son travail. «Hamiti est un bosseur, qui travaille beaucoup devant le but. Il est donc assez logique qu’il soit aussi performant et c’est tant mieux pour nous car nous avons besoin d’un bon finisseur pour concrétiser les occasions que nous nous procurons. Sans lui jeter de fleurs, j’ajouterai que Hamiti est en pleine forme actuellement, mais qu’il doit continuer à travailler. Je pense qu’il mérite une convocation en Equipe Nationale. C’est tout le mal que je lui souhaite, d’ailleurs», a-t-il ajouté.

R. M.

 

Gamondi : «Cet arbitre a une dent contre nous»

«Ayant atteint un stade aussi avancé dans cette Coupe d’Algérie, on s’est permis d’espérer aller au bout et cela fait vraiment mal au cœur de se faire éliminer de la sorte. Je reconnais qu’on n’a pas été très bons dans les duels et qu’on a perdu trop de ballons dans l’entrejeu, ce qui est impardonnable face à une équipe comme la JSK, mais il est utile de signaler que l’arbitre nous a sabotés, notamment, en accordant ce penalty imaginaire à la 55e minute. Sincèrement, je pense qu’il a dent contre nous car, en championnat, contre cette même équipe de la JSK, il nous avait privés de deux penalties valables au match aller. Je suis convaincu que si le score était resté de deux buts à un à l’entame de la seconde manche, ce match aurait pris une toute autre tournure. Quoi que, ce qui est fait est fait et il ne sert à rien de s’apitoyer sur son sort, d’autant qu’un important derby contre le MCA se profile à l’horizon. Donc, on doit vite se débarrasser des effets négatifs de cette élimination et bien se préparer pour être au rendez-vous mercredi».

 

 

Hannachi : «J’attends de connaître notre futur adversaire»

Pour sa part, le président Mohand Chérif Hannachi a préféré temporiser avant d’annoncer qu’il souhaite aller au bout de cette Coupe d’Algérie. «Attendons de connaître le résultat du tirage au sort pour se prononcer. De toute façon, la Coupe ne peut être considérée comme un objectif qu’au-delà des demi-finales. Autrement dit, ce n’est qu’après avoir passé ce tour qu’on pourra se dire : maintenant, il faut aller au bout. D’ici là, la direction du club continuera à mettre les moyens nécessaires à la disposition du staff technique et des joueurs pour les aider dans leur travail», a-t-il promis.

R. M.

Mazari, Ziti et Choukri hors liste

Pour le match d’hier après-midi, le coach Rachid Belhout a décidé de se passer des services de certains joueurs dont la forme n’a pas été jugée optimale pendant la préparation. Parmi eux, le gardien Mazari, le défenseur Khoutir-Ziti et le milieu de terrain Choukri.

 

Saïdi reconduit

Auteur d’une belle prestation contre le MCO, le jeune Saïdi s’est vu reconduire par le coach Rachid Belhout face au CRB. Soit, la troisième titularisation de suite pour ce joueur qui, jusque-là, n’a pas été trop utilisé par le staff technique.

 

Nessakh préféré à Oussalah

Autre joueur à avoir gagné la confiance du coach Rachid Belhout, l’Oranais Nessakh qui a été titularisé face au CRB au poste de latéral gauche. Du coup, Nassim Oussalah, l’habituel titulaire à se poste s’est retrouvé sur le banc.

 

Environ 1 000 Belouizdadis

Même si la ville de Tizi-Ouzou n’est qu’à 95 kilomètres d’Alger et les moyens de transport ont été mis à leur disposition, les supporters belouizdadis étaient peu nombreux à faire le déplacement. En effet, les fans du Chabab n’étaient que 1 000, environ, à s’être présentés au stade du 1er-Novembre pour encourager leur équipe face à la JSK.

 

Le V rouge n’a pas suffi

Ayant abordé le match avec un nouvel équipement de couleur bleue, le Chabab a profité de la pause citron pour changer de maillot et revenir aux couleurs traditionnelles, avec ce fameux V rouge sur le torse. Mais ce «retour aux sources» n’a pas apporté le plus escompté puisque la JSK a ajouté deux autres buts et s’est qualifiée pour les demi-finales.

 

Remache a refusé de voir l’exécution du penalty

Le défenseur Remache, qui était impliqué de manière directe dans le troisième but, puisque c’est lui qui a provoqué le penalty dont a bénéficié la JSK à la (55’), a refusé de suivre son exécution. En effet, lorsque son coéquipier Saâd Tedjar s’est avancé pour le tirer, il a tourné la tête et fermé les yeux. Ce n’est qu’après avoir entendu le public exulter qu’il les a rouverts avant d’aller fêter sa joie avec le reste des joueurs.

 

Echauffourées entre supporters à la sortie du stade

Plusieurs supporters belouizdadis n’ont pas assisté au deuxième but de leur équipe, ayant quitté le stade juste après que Younès eut corsé l’addition. Sur le chemin de la sortie, à leur passage devant la tribune où se trouvait la majorité de leurs homologues kabyles, ils ont été bombardés par quelques projectiles. Ce qui a donné lieu à quelques échauffourées avant que le service d’ordre n’intervienne pour rétablir le calme.

CAB 0 - ESS 3 : 7e trophée pour l’Aigle noir

  • PDF

En toute logique, l’Entente de Sétif s’est adjugée la Coupe d’Algérie face au CA Batna au terme d’un match qu’elle a dominé de bout en bout.

Après avoir observé le quart d’heure habituel d’observation, qui verra même un léger ascendant des Batnéens, le jeu s’emballa quelque peu puisque l’on enregistra la première véritable alerte de la rencontre à la 17e minute de jeu. Suite à un coup franc magnifiquement botté par Hadj Aissa, Baabouche d’un magnifique arrêt réflexe détourne le cuir (17’). Six minutes plus tard, ce sera aux Batnéens de répliquer suite a une très belle passe en profondeur de Rassmal, qui lance Bourahli. Ce dernier se présente seul devant Chaouchi, mais son lobe était un peu trop osé et le ballon passe largement au dessus des buts sétifien (23’). La réaction sétifienne n’a pas tardé puisque après une longue chevauchée de Hadj Aissa, ce dernier tente une magnifique frappe de l’extérieur du pied, mais trouve Babouche à la parade (25’). Cette occasion a galvanisé les Sétifiens qui commencent dès lors à prendre l’ascendant sur leur adversaire. Et ce n’est que tout logiquement qu’ils parviennent à trouver la faille au sein de la défense batnéenne. Suite à une attaque bien mené par Lemmouchia, qui sert Ambane sur le flanc gauche. Ce dernier centre à son tour sur Metref qui surgit au premier poteau pour placer une tête imparable (37’). A 1-0, on s’attendait à une réaction des poulains de Biskri, mais se sont plutôt les Sétifiens qui appuyèrent encore plus sur l’accélérateur en ratant le KO d’un cheveux lorsque Babouche a sauvé ses cages d’un but certain à la suite d’une exceptionnelle reprise de volée de l’omniprésent Ambane. La seconde période était moins disputée que la précédente. Malgré de très bonnes intensions du coté batnéen, les poulains de Biskri n’arrivèrent que très peu à inquiéter la vigilance d’un Chaouchi très peu sollicité. En face les Sétifiens opérèrent par des contres assez dangereux, emmenés par un duo Hadj Aissa-Ambane des grands jours. Après deux très chaudes alertes de Hadj Aissa (53’) et Laïfaoui (60’), les protégés de Zekri ont réussi à doubler la mise suite à un magnifique contre bien mené par Ambane. Le Camerounais de l’Entente s’est présenté seul devant les bois de Babouche, en voulant dégager son camp Chebana pousse le ballon dans ses propres buts (69’). Les malheurs des Batnéens n’en finissaient plus puisque quatre minutes plus tard, Metref, l’homme du match, s’offre un doublé en plaçant une superbe tête suite à un magnifique service de Raho (73’). A trois buts à zéro, les carottes étaient bel et bien cuites. La suite du match ressemblaient bien plus a une démonstration du coté sétifiens qui s’offrent en ce 1er Mai une septième Coupe d’Algérie en égalant du coup le record détenu par l’USMA. Un trophée qui tenait à cœur au président Serrar et a tout les habitant de Ain El Fouara qui attendaient ce trophée depuis 20 ans. Lire la suite...

Page 3 sur 5