Angola; Ghana; Nigeria; Cameroun

  • PDF

Angola : Flavio et Stelvio incertains

 

Flavio et Stelvio, attaquant et milieu défensif de l'Angola, sont incertains pour le match d'ouverture de la CAN, le 10 janvier contre le Mali. L'attaquant s'est blessé dimanche dernier, lors du match amical contre la Gambie (1-1), disputé au Portugal. Slevio s'est blessé pendant une autre rencontre amicale, le 30 décembre contre l'Estonie. «C'est ma principale préoccupation de savoir si Falvio sera en mesure de jouer dimanche, a expliqué mardi Manuel Jose, l'entraîneur des Palancas Negras. Lui, ainsi que Stelvio, sont des membres importants de notre équipe, car nous n'avons pas de star, et nous avons besoin de tous nos éléments clés pour que notre collectif fonctionne.»

 

Photo page 24 « essien »

 

Ghana

Rajevac attend Essien

Milovan Rajevac, le sélectionneur serbe du Ghana, croise les doigts pour que son capitaine Mickaël Essien soit opérationnel lors du premier match de la CAN face au Togo. Victime d’une blessure aux adducteurs, Essien doit faire face actuellement à une véritable course contre la montre, avec comme espoir d’être rétabli avant le début de la Coupe d’Afrique des nations. L’ancien Lyonnais se soigne avec beaucoup d’application et c’est ce qui permet à Rajevac, son sélectionneur, d’être optimiste quant à son retour prochain à la compétition. «Nous allons voir si on pourra l’utiliser dès le début du tournoi. Nous prendrons une décision une fois en place en Angola», a confié le technicien serbe. «En l’absence d’Appiah et de Mensah, c’est lui notre leader et notre capitaine. Je m’attends à ce que grâce à son professionnalisme, il puisse nous emmener très loin dans cette CAN.»

 

Photo obasi page 24

Nigeria 

Obasi remplace Eneramo

L'attaquant nigérian d'Hoffenheim a été appelé mardi par Shaibu Amodu pour remplacer Michael Eneramo, forfait pour la CAN (10 au 31 janvier). Obasi avait pourtant été écarté du groupe des 23 le week-end dernier, après qu'Obafemi Martins ait été déclaré apte pour la compétition. Sa venue n'est pas encore assurée, puisque le joueur doit négocier sa libération avec le club allemand, la Fédération nigériane le convoquant hors délai. Cette dernière avait en effet jusqu’au 3 janvier au plus tard pour faire sa demande. Dans le groupe C, le Nigeria jouera contre le tenant du titre, l'Egypte, le 12 janvier, avant d'affronter le Bénin et le Mozambique.

 

Cameroun

Matip, le «Lion allemand» n'ira pas en Angola

Joël Matip n'ira pas en Angola pour participer à la CAN. En effet, le milieu allemand d'origine camerounaise n'a pas de papiers camerounais. Son club de Schalke 04 n'est donc pas tenu de le libérer et lui même ne veut pas y aller. Né il y a 18 ans à Bochum d'un père camerounais, Joël Matip est de nationalité allemande. Il n'avait jamais joué pour les Lions Indomptables avant que le sélectionneur Paul Le Guen ne le convoque pour la CAN. Deux responsables camerounais du ministère des Sports et de la Fédération se sont pourtant rendus lundi à Gelsenkirchen pour négocier la libération du milieu de terrain mais en vain.

L'Allemagne est également intéressée par le joueur. «Nous sommes sur le dossier, a admis Matthias Sammer, directeur sportif de la Fédération allemande. En principe, nous voulons convaincre chaque bon footballeur de jouer pour l'Allemagne. Mais nous accepterons également une autre décision.» Matip forfait pour la CAN, Le Guen va devoir lui trouver un remplaçant avant l'entrée du Cameroun dans la compétition, le 13 janvier contre le Gabon.