La 27e édition s’annonce très relevée

  • PDF

La 27e édition s’annonce très relevée

 

L'Angola est fin prête pour accueillir la 27e édition de la Coupe d'Afrique des nations (10-31 janvier), qui constitue le plus prestigieux rassemblement footballistique du continent.

Ce rendez-vous biennal qui sera abrité pour la 1re fois de son histoire par l’Angola, sera à coup sûr assez relevé, avec la présence des cinq mondialistes qualifiés pour le Mondial sud-africain ; à savoir l’Algérie, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, le Ghana et le Nigeria. Seule l'Afrique du Sud, pays hôte de la prochaine Coupe du monde, manquera cette traditionnelle fête. Cette dernière sera également marquée par les absences de certains habitués comme le Sénégal, le Maroc, ou la RD Congo. Les autres «gros bras» du football continental, telles l'Egypte (double tenant du titre), la Tunisie, championne d'Afrique en 2004, la Zambie, éliminées du Mondial, seront également présents à cette édition qui s'annonce très relevée. Cette compétition est très prisée sur le continent, eu égard à la présence régulière de grandes stars africaines du football mondial, mais aussi un terrain privilégié pour les managers et recruteurs étrangers, en quête de nouveaux talents de l'immense réservoir qu'est devenu le continent africain. La CAN, qui fêtera à l'occasion de l'édition angolaise son 53e anniversaire, est devenue au fil des années une des compétitions les plus représentatives du football mondial, tant par la qualité du spectacle offert que l'engouement qu'elle suscite auprès des foules africaines, des médias du monde entier mais aussi des recruteurs.