Algérie-Egypte, le match le plus électrique de l'année 2009

  • PDF

Selon le site de la Fifa

Algérie-Egypte, le match le plus électrique de l'année 2009

Pouvait-on imaginer un scénario plus palpitant dans ces qualifications pour Afrique du Sud 2010 ? Algérie-Egypte en est un, selon le site de la Fédération internationale de football (Fifa). Dans le Groupe C de la Zone Afrique, l'Égypte et l'Algérie se sont livrées un duel sans merci, à tel point qu'il a fallu avoir recours à un match d'appui pour les départager. À la veille

de la dernière journée des qualifications africaines, le 14 novembre, les Fennecs savaient qu'ils iraient en Afrique du Sud, à condition de ne pas perdre en Égypte par plus d'un but d'écart. Ils semblaient sur la bonne voie quand à la 95e minute de la rencontre, Emad Motaeb offrait un avantage de deux buts aux Pharaons. La belle est devenue, donc, obligatoire entre les deux grandes nations rivales. Ce match d'appui s'est déroulé sur terrain neutre, à Oumdourmane, au Soudan quatre jours après la «bataille» du Caire. Dans ce qui a constitué la confrontation à la fois la plus attendue et la plus électrique de l'année 2009 dans le monde arabe, le seul but a été inscrit à la 40e minute par Antar Yahia, d'une superbe demi-volée sous la barre du gardien de but égyptien, Essam Al Hadary, poursuit le site de la Fifa. L'Algérie tenait son billet pour l'Afrique du Sud. En tant que seuls représentants du monde arabe à la prochaine Coupe du Monde de la Fifa, les Fennecs auront à cœur de faire bonne impression, comme l'a confirmé le sélectionneur algérien Rabah Saâdane à FIFA.com : «Nous ne nous attendions pas à être la seule équipe arabe qualifiée pour l'Afrique du Sud. Cela nous donne une motivation supplémentaire pour bien faire. Je peux d'ores et déjà dire que nous arriverons à la Coupe du Monde parfaitement préparés et que mes joueurs feront tout pour réussir le meilleur tournoi possible», lit-on dans le site de la Fifa.